top of page

Questions-réponses: la représentation

BULLETIN DES MEMBRES

Traduit de l'original


Dans cette édition du Bulletin des membres de l'AFP Canada, le vice-président Issey Nakajima-Farran met la main à la pâte dans une série d'échanges de courriels avec d'anciens et d'actuels joueuses et joueurs afin d'explorer leurs expériences en matière de représentation officielle d'athlètes.


Bien que les opinions exprimées dans l'article ne soient pas nécessairement celles de l'AFP Canada, l'information est utile pour inciter les membres à en apprendre davantage sur les changements apportés au Règlement sur les agents de la FIFA (RAF) et sur les options qui s'offrent à eux lorsqu'ils envisagent de se représenter eux-mêmes ou de s'assurer les services d'un intermédiaire.


LE MONDE DE LA REPRÉSENTATION DES JOUEURS

Les modifications apportées au Règlement sur les agents de la FIFA (RAF), qui entreront en vigueur le 1er octobre 2023, ont relancé le débat sur la représentation et les honoraires des intermédiaires. La FIFA estime qu'au cours de la dernière décennie, les agents ont perçu un total de 3 milliards d'euros d'honoraires. Cependant, les revenus des intermédiaires ont connu une croissance exorbitante, le revenu total passant de 96 millions d'euros en 2011 à 543 millions d'euros en 2019. Malgré une certaine résistance de la part des agents, la FIFA poursuit ses efforts pour réduire les frais d'intermédiaires.


Compte tenu des modifications apportées au règlement sur les agents de la FIFA et du débat qui s'en est suivi, la question de l'autoreprésentation se pose également. Ai-je besoin d'un agent ? Est-il utile de se représenter soi-même ? Dans quelle mesure l'auto-représentation est-elle courante et quels en sont les risques ?


J'ai interrogé certains de mes anciens coéquipiers de l'équipe nationale masculine et d'autres professionnels, anciens et actuels, pour recueillir leurs avis sur les agents et l'autoreprésentation. Ils ont également partagé leurs histoires et leurs expériences en tant que joueuses ou joueurs en relation avec les agents, explorant les avantages et les inconvénients que tous les athlètes devraient connaître.


Afin de mieux comprendre ce que les autres pensent de la représentation des joueurs, j'ai posé les questions suivantes à chacun d'entre eux, j'ai posé les questions suivantes à chacun d'entre elles et eux :


  • Vous êtes-vous déjà représenté lors d'un transfert? Si oui, quelle a été votre expérience?

  • Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?

  • Que pensez-vous du futur de la représentation ou d'une auto-représentation?

  • Des conseils pour les jeunes joueurs en ce qui concerne les agents?


L'ALIGNEMENT


 

MARCEL DE JONG

Roda JC (Pays-Bas)
FC Augsburg (Allemagne)
Vancouver Whitecaps (Canada)
Canada : 56 sélections

1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert ? Si oui, quelle a été votre expérience ?


Non. Je ne me suis jamais représenté moi-même, car je pense qu'il est important que quelqu'un le fasse pour moi, car il est qualifié pour cela. Et je dois m'assurer que tout est fait dans les règles de l'art.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?


Mes agents ont toujours été bons avec moi. Mais j'ai reçu beaucoup de messages d'agents aléatoires qui me promettaient monts et merveilles. Il ne faut pas se laisser distraire par ces "agents". Mais il ne faut pas se laisser distraire par ces "agents", vous devez trouver celui qui est parfait pour vous et sur lequel vous pouvez compter.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation ?


Si vous voulez vous représenter vous-même, il est important que vous soyez bien informé et que vous sachiez ce que vous faites. Je vous conseille de ne pas le faire vous-même car il est important que vous vous concentriez uniquement sur le football et que vous fassiez tout le travail supplémentaire; agir en tant qu'agent vous fera perdre votre concentration et pourrait affecter votre rythme d'entraînement et de jeu.


4. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes joueurs en ce qui concerne les agents?


Choisissez-en un qui soit bon pour vous et votre avenir. Assurez-vous de trouver un agent qui s'intéresse à votre avenir et pas seulement un agent qui cherche à faire une affaire rapide. Un bon agent vous aide pour vos études, vos impôts et vos commandites. Veillez donc à trouver quelqu'un qui fasse tout cela pour vous. Un bon agent fera un effort supplémentaire pour vous et pourra même vous aider à trouver un logement, à aider votre famille à s'installer dans votre nouveau lieu de résidence.


 

JULIAN DE GUZMAN Hannover 96 (Allemagne)

Deportivo La Coruña (Espagne)
Toronto FC (Canada)
Canada : 89 sélections


1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert ? Si oui, quelle a été votre expérience ? Non.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents ? Non.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation?


Trop risqué.


4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs en ce qui concerne les agents?


Faire preuve de diligence, poser des questions, obtenir plusieurs avis.



 

MICHAEL KLUKOWSKI

Club Brugge (Belgique)
Manisaspor (Turquie)
Apoel (Chypre)
Canada : 36 sélections


1. Vous êtes-vous déjà représenté vous-même lors d'un transfert ? Non.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents ?


Oui. Il m'est arrivé que mon agent renégocie un nouveau contrat avec mon club, mais les négociations étaient beaucoup trop lentes car nous avions plus ou moins un accord sur tous les chiffres depuis quelques mois.


J'ai donc voulu savoir pourquoi nous n'arrivions pas à finaliser. Je suis allé rencontrer le directeur sportif du club de mon propre chef pour voir ce qui se passait. Il m'a dit que mon agent demandait 5 ans de commission d'avance, ce que j'ignorais. Je savais qu'il avait déjà reçu 3 ans de commission d'avance deux ans plus tôt, lorsque j'ai signé mon premier contrat. J'ai dit au DS que j'avais une solution pour résoudre le problème et qu'il devrait mettre 3 ans de commission au lieu de 5 ans dans mon contrat et que je m'arrangerais avec mon agent directement. Il m'a dit ok, mais c'est la dernière fois que j'ai entendu parler du directeur sportif et j'ai fini par quitter la fenêtre de transfert de l'été avec un transfert définitif vers un nouveau club.


Deuxièmement, j'ai découvert que de nombreux clubs avaient fait des offres de transfert officielles à mon club à de nombreuses reprises et à mon agent également,, mais je n'en ai jamais été informé. Je suppose que la raison en est que mon agent préférait me faire signer un nouveau contrat dans le club où je me trouvais puisqu'il était seul dans l'affaire plutôt que de me transférer où il aurait dû collaborer avec d'autres agents et où il aurait probablement touché moins de commission.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation ?


Un bon agent peut fournir des services précieux, tels que la négociation de contrats, la gestion des transferts, l'obtention de contrats de commandites, la gestion des relations publiques et l'offre de conseils tout au long de la carrière d'un joueur, sur le terrain et en dehors. Je crois donc fermement qu'un agent qui pense à long terme, qui comprend le jeu sur le terrain et l'aspect commercial du football peut jouer un rôle très important dans la vie d'un joueur. Je conseillerais simplement aux joueurs de prendre leur temps et de faire leurs propres recherches avant de choisir de signer un contrat de représentation avec un agent. Il faut être sûr qu'il s'agit de quelqu'un qui a une bonne réputation.


En ce qui concerne l'auto-représentation, je pense que c'est au joueur de décider ce dont il a besoin. Certains joueurs préfèrent avoir un agent qui s'occupe de tout ce qui se passe en dehors du terrain et ne veulent se concentrer que sur leur football. D'autres préfèrent tout gérer eux-mêmes. Avec les nouvelles technologies et l'accès accru à une multitude d'informations en ligne, certains joueurs peuvent envisager de se représenter eux-mêmes.


Cette approche permet aux joueurs de mieux contrôler leur propre carrière, de négocier leurs contrats directement avec un club et d'avoir la possibilité de se faire représenter par un autre joueur. Cette approche permet aux joueurs de mieux contrôler leur propre carrière, de négocier leurs contrats directement avec un club et d'économiser potentiellement sur les frais d'agent. L'auto-représentation peut également permettre aux joueurs de construire leur marque personnelle par le biais des plateformes de médias sociaux, ce qui peut attirer des contrats de sponsoring et accroître leur visibilité dans le monde du football.

4. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes joueurs en matière d'agents ?


Cherchez un agent qui a une très bonne réputation, suffisamment d'expérience et qui a déjà représenté des joueurs avec succès. Il est très facile de vérifier cela en ligne ou directement auprès des joueurs que l'agent en question représente ou a représentés dans le passé.

Vérifiez s'il est titulaire d'une licence de la FIFA et vérifiez autant de recommandations que possible à partir de toutes les sources disponibles. En effet, je connais beaucoup d'agents qui essaient de signer autant de prospects que possible et qui attendent de voir lequel explosera un jour, mais qui passent très peu de temps à aider leurs joueurs sur le terrain et en dehors, car ils n'ont pas le temps en raison du trop grand nombre de joueurs qu'ils représentent.


Le plus important est que vous connaissiez vos besoins et vos objectifs. Réfléchissez à vos objectifs personnels et à ce que vous attendez d'un agent. Par exemple, avez-vous besoin d'aide pour négocier un nouveau contrat, des transferts ou un contrat avec des commanditaires? Cherchez-vous quelqu'un qui puisse également vous guider et vous conseiller sur ce que vous pouvez améliorer sur le terrain?


Vous devez connaître vos besoins et trouver un agent qui s'aligne sur vos objectifs. Un agent doit être transparent sur ses honoraires, ses services et tout conflit d'intérêts potentiel. Vos intérêts doivent être sa priorité lorsqu'il s'agit de négocier un contrat ou de vous transférer dans un nouveau club.


Enfin, avant de signer un contrat de représentation, demandez à un avocat de vérifier et de réviser le contrat si nécessaire.

 

CIARA MCCORMACK

Vancouver Whitecaps Women (Canada)
Fortuna Hjorring (Danemark)
Treaty United (Irlande)
République d'Irlande: 8 sélections


1. Vous êtes-vous déjà représentée dans le cadre d'un transfert? Si oui, quelle a été votre expérience ? Oui, ce fut une bonne expérience.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents ?


Oui, un manager qui a réussi à mettre le club en faillite a pris un poste d'agent dont l'intérêt était douteux et certains coéquipiers ont eu de mauvaises expériences à cause de cela.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation ? Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs ?


L'autoreprésentation est la voie à suivre. Lorsque vous vous représentez vous-même, vous vous occupez de vous et de vos intérêts. La question est toujours de savoir si l'agent essaie simplement de conclure une affaire ou s'il défend les intérêts du joueur, et c'est souvent discutable.

Je pense que pour les joueurs qui signent un gros contrat, la situation est différente, mais pour la majorité des joueurs, la meilleure façon de procéder est de se représenter à 100%. Rejoindre les clubs sera un défi si vous êtes un joueur.


 

PARIS NAKAJIMA-FARRAN

Naestved (Danemark)
Horsens (Danemark)
South China FC (Hong Kong)
Canada U20: 11 sélections


1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert ? Si oui, quelle a été votre expérience? 


Oui. Mon premier contrat a été signé avec l'aide de mon père, ce qui n'est plus autorisé aujourd'hui, mais je pense que les membres de la famille sont ceux qui vous soutiennent le plus, donc cela étant dit, je pense qu'il est important de trouver le bon agent et de discuter d'un plan de carrière.

2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?


Oui, j'ai eu un essai en Thaïlande et j'ai envoyé 400 euros en guise de dépôt pour l'hôtel ou de frais de service pour un éventuel contrat de 5000$US.


400 euros semblaient être une somme logique, mais après l'avoir envoyée, il a disparu, ce qui, après cette expérience, me fait comprendre que cette logique n'a pas de sens, car aucun club ne ferait payer pour un véritable essai. Les règles de l'agent interdisent désormais aux clubs de facturer des frais d'essai, les joueurs doivent donc en être conscients.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation?


Je pense qu'il est préférable d'avoir un agent. Il est vrai qu'il peut ne pas défendre vos intérêts, mais il est difficile de se représenter soi-même car vous ne direz pas non à tout ce qui vous est proposé parce que vous êtes un joueur et que vous voulez jouer. Laissez donc les joueurs jouer et laissez l'agent faire son travail.


4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs?


Trouvez un agent qui a un plan de carrière en tête, avec des clubs et des clauses pour que vous puissiez bouger si vous ne jouez pas un certain nombre de matchs ou si vous n'avez pas le temps de jouer. si vous ne jouez pas un certain nombre de matchs ou a une stratégie qui vous convient en tant que joueur! Choisissez un agent qui dispose d'un vaste réseau parce que le football est mondial et qu'il y a toujours un endroit où jouer si vous voulez qu'ils cherchent!

 

DAVID SIMPSON

Lombard Papa FC (Hongrie)
Sparta Prague (Prague)
Chonburi FC (Thaïlande)
Canada & U20: 5 sélections

1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert? Si oui, quelle a été votre expérience?


Non.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?


Oui. Presque toujours.


Lorsque j'avais 20 ans, j'ai signé avec un agent pour trois ans et il n'a absolument rien fait. Lorsque j'ai signé avec le Sparta Prague en République tchèque, l'agent a structuré mon contrat de manière à ce que la majeure partie de mon argent provienne de mes primes et non de mon salaire. Et il s'est octroyé l'intégralité de ma prime de signature en guise de paiement.


J'ai été informé par le club ; je n'ai jamais su avant que le président du Sparta Prague ne me le dise. C'était aussi un avocat canadien, ce qui a rendu les choses encore plus difficiles.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation?


Le joueur devrait avoir beaucoup plus d'influence sur ce qui se passe. Les joueurs devraient trouver un moyen de se représenter eux-mêmes et d'utiliser les agents comme contacts principalement. L'argent devrait être partagé. Lorsque l'agent fait son travail, le joueur devrait être libre jusqu'à la prochaine fois qu'il aura besoin d'un club.


S'il s'agit d'un bon agent, il travaillera pour le compte du joueur, de sorte que le joueur gagne de l'argent et que l'agent gagne de l'argent. L'agent ne devrait pas seulement travailler sur les transferts, mais aussi chercher des sponsors et des opportunités commerciales pour le joueur.


À mon avis, il est préférable de travailler sur la base d'un mandat. En effet, il est possible de travailler avec plusieurs agents ou agences. Une société de gestion qui travaille avec des agents sympathiques serait la meilleure chose à faire. La société de gestion veillera à vos intérêts et l'agent aux siens.

 

4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs?

Ne soyez pas désespéré. La plupart des équipes n'aiment pas les agents, il faut donc que l'agent soit le bon pour vous.


Cherchez à ce que l'agent vous montre ce qu'il peut vous offrir et non à ce qu'il vous promette. Il y a une différence entre parler et accomplir.


Soyez également réaliste quant à l'état d'avancement de votre carrière. Si vous entrez dans les ligues professionnelles, vous n'avez pas grand-chose à offrir, si ce n'est votre potentiel.


Signer avec une grande entreprise ou une agence ne fait de vous qu'un numéro ou une statistique dans de nombreux cas. Signer avec une agence plus petite qui vous intégrera dans ses plans et travaillera à votre réussite serait un meilleur objectif, car elle se concentrera très probablement sur vous. Surtout un jeune talent qui n'a pas encore beaucoup de valeur sur le marché.


C'est l'agent qui doit avoir besoin de vous et non l'inverse.


 

ANNE-MARIE ULLIAC

Treaty United (Irlande)


1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert? Si oui, quelle a été votre expérience? 


Uniquement dans le cadre de transferts amateurs. Les expériences ont été bonnes et, à l'avenir, je choisirais probablement de me représenter dans tous les transferts.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?


Oui.




3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation?


Je choisirais de me représenter moi-même pour toutes les négociations ou tous les transferts professionnels. Les domaines dans lesquels j'aurais besoin du soutien d'un agent seraient les relations avec les clubs et les visas/contrats légaux, mais les relations n'ont pas besoin de passer par un agent et je ne connais pas d'agents ayant un niveau de connaissance des visas et des contrats légaux auquel je serais à l'aise, de sorte que je ne vois pas beaucoup d'avantages à l'heure actuelle.


Je ne vois donc pas beaucoup d'avantages à traiter avec un agent, même si je reste ouverte à cette possibilité.


4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs?


Choisissez quelqu'un qui a de bonnes références, qui travaille dans votre intérêt et qui ne se vexe pas lorsque vous posez autant de questions que possible. Vous allez dans un autre pays pour jouer et toutes les répercussions vous retomberont dessus, alors faites preuve de diligence raisonnable.

 

SIMEON JACKSON

Norwich City (Angleterre)
Coventry City (Angleterre)
Blackburn Rovers (Angleterre)
Canada: 49 sélections

1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert? Si oui, quelle a été votre expérience? 


Oui. Lors de mes deux ou trois dernières transactions, je me suis représenté moi-même. Cela s'est bien passé car il s'agissait de contrats d'un an ou à court terme et avec des conditions simples.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents?


Oui, quelques unes. J'ai signé avec des agents sans bien comprendre les conditions et j'ai fini par devoir les payer même si je n'avais pas fait appel à eux. Il m'est arrivé que des agents travaillent ensemble sans que je le sache et que je ne l'apprenne qu'à la dernière minute avant de signer le contrat, ce que je ne voulais pas accepter. Je me suis également sentie forcé de signer un contrat même si je ne le sentais pas.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation?


Je pense que les joueurs et les agents seront plus agressifs en ce qui concerne les conditions contractuelles et que les joueurs seront mieux informés sur les meilleures pratiques et auront la possibilité de se représenter eux-mêmes en toute confiance.

4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs?


L'idéal serait d'avoir un seul agent tout au long de sa carrière, mais parfois cela ne fonctionne pas. N'ayez pas peur de changer d'agent si vous avez l'impression de ne pas être représenté comme vous le souhaitez.

 

PATRICE BERNIER

FC Kaiserslautern (Allemagne)
FC Nordsjaelland (Danemark)
Impact de Montréal (Canada)
Canada: 56 sélections

1. Vous êtes-vous déjà représenté dans le cadre d'un transfert ? Si oui, quelle a été votre expérience ?


Oui. J'ai essayé de me représenter moi-même une fois lorsque je suis revenu à Montréal. Cela n'a pas très bien fonctionné, parce que je n'avais pas d'intermédiaire ou d'agent, et j'avais l'impression qu'ils ne me prenaient pas autant au sérieux, alors qu'avoir quelqu'un qui vous validerait en tant que joueur et certains de vos points de négociation est un plus. C'était une approche différente, car je connaissais le club. Je connaissais les gens du bureau et je les connaissais personnellement.


2. Avez-vous eu de mauvaises expériences avec des agents ?


J'ai eu de mauvaises expériences avec des agents, car ils m'ont fait des promesses qu'ils n'ont pas tenues, et vous le prenez personnellement en tant que joueur. Les bonnes expériences avec les agents sont créées avec ceux qui appellent toujours de temps en temps pour s'enquérir de votre vie. Ce sont les agents avec lesquels vous pouvez vous engager sur le long terme, car ils montrent qu'ils se soucient plus de vous que de leur pourcentage.


3. Que pensez-vous du futur de la représentation ou de l'auto-représentation ?


Toujours difficile... lorsque vous parlez de vous-même, le club va-t-il vous considérer comme arrogant sur ces points négociables ? En revanche, si vous avez quelqu'un d'autre à votre place, cette personne peut valider et défendre les points qu'un joueur juge importants pour les négociations. Toutefois, si vous vous représentez vous-même, les négociations contractuelles peuvent s'avérer très difficiles, à moins que vous ne soyez un joueur exceptionnel qui, d'une certaine manière, peut dicter ses conditions. Mais ce n'est pas le cas de la majorité des joueurs professionnels. Par ailleurs, une tierce partie qui parle de vous aura des conversations tout au long de la saison avec le club et, lorsque vous avez de bons résultats, vous pouvez obtenir ce que vous méritez. Alors que si vous êtes seul, vous aurez des conversations à la fin de l'année, car vous devez vous concentrer sur votre prochain match tout au long de la saison.


4. Avez-vous des conseils à donner aux jeunes joueurs ?


En ce qui concerne les jeunes joueurs et leurs agents, ils doivent avoir un plan et comprendre qu'ils font également partie du processus, c'est-à-dire l'agent pour le joueur et le joueur pour l'agent. Les agents qui ont eux-mêmes joué sont un atout majeur pour connaître la situation mentale des joueurs et savoir ce qu'un joueur attend d'un agent, car ils l'ont vécu, ce qui contribue à instaurer la confiance dans les deux sens. Vous pouvez aller jusqu'au bout du monde en faisant ce voyage ensemble, mais si la confiance n'est pas établie dès le départ, la relation risque de tourner au vinaigre. Enfin, l'agent doit tenir compte de la famille du joueur, de sa petite amie, de son petit ami, de ses enfants, et la plupart des agents oublient cet ensemble lorsqu'il s'agit d'être un véritable agent.


 

Comments


bottom of page